Notre vision du Pranayama

Introduction au Pranayama

C'est la science du Souffle...

pratiquée par les Yogis des temps immémoriaux, elle est parvenue jusqu'à nous par une longue chaîne de transmission de Maître à élève et par les textes fondateurs du Yoga.

Aujourd'hui le Pranayama occupe une place plus ou moins importante dans l'enseignement du Yoga avec des approches différentes. BKS Iyengar préconisait d'attendre d'être bien installé dans sa pratique des Asanas (postures) avant d'aborder le Pranayama. Nous constatons  que nos nouveaux élèves et nos contemporains en général respirent de plus en plus mal... Cela est dû notamment à l'évolution des modes de vies. Beaucoup de temps passé en position assise avec la cage thoracique effondrée induisant une pression sur le périnée.  Notre démarche est donc de débuter par une éducation respiratoire et posturale.

Pratiquer les exercices de Pranayama sans ce préalable amène des tensions. Certains exercices pouvant être hyper-pressif et aller jusqu'à provoquer un prolapsus (par exemple : Kapalabhati mal pratiqué). Il est possible de se laisser abuser par des sensations de circulation d'énergie, de force accrûe par une pratique précoce du Pranayama.

L'éducation respiratoire permet de lever les angoisses provoquées par une respiration paradoxale et génère un mieux-être profond.

La respiration, cette inconnue...

Écoutons Serge nous parler de la Respiration et du Périnée puis nous expliquer comment bien s'asseoir pour bien pratiquer :

Nous conseillons la prise de certaines Mudra lors de la pratique du Pranayama :

Pour en lire davantage, aller à la page des Mudra, notamment les Mudra numéro 1 à 4.

Et ci-dessous, quelques articles préciseront l'utilisation de Mantra, de Yantra et surtout de Bija Mantra Tattwa.

Copyrights©2019 Serge Gastineau Yoga. Tous droits réservés.

flux RSS
  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • Pinterest - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle