URDHVA DHANURASANA (le pont)

Comment préparer cette posture et la rendre accessible.


Préparation de la ceinture scapulaire et des membres supérieurs :


Indispensable, afin d'éveiller la musculature profonde et placer correctement les épaules en rotation externe des bras et sonnette interne pour les omoplates.

Le cadre posé coudes maintenus et mains retenues par la cale sous la tête, permet que les tissus mous s'ajustent.

On voit souvent la posture du Pont avec les bras en rotation interne (les coudes s'écartent). Cela ferme le dos, coupe le lien cervico-dorsal, comprime les cervicales, entrave la respiration et bloque le diaphragme.

Première variation :


2 chaises, 3 bolsters pouvant être remplacés par des couvertures.

Accessible à beaucoup de personnes, permet de se familiariser sans crainte avec la posture. Permet d'éveiller les muscles profonds, de comprendre le bon placement : pieds parallèles, genoux largeur des hanches, bras en rotation externe.

Sur la photo, les sangles genoux et coudes ne sont pas encore en place.


Installation très complète permettant de se poser et de ressentir la posture ainsi que les mouvements profonds : glissements viscéraux, étirement des fascias, etc.

On remarquera : les briques sous les pieds, les sangles aux genoux et aux coudes, les mains en appui sur un rouleau en mousse, lui-même maintenu à la bonne hauteur par des briques.


Deuxième variation :


Une chaise retournée, un bolster en appui sur le barreau de la chaise (barreau riveté solide), permet de travailler l'appui des pieds et des mains pour percevoir la rencontre entre ces deux énergies : "Yoga science de l'Union".


Troisième variation :


Une chaise avec un bolster sur le dossier. Départ en position debout. L'installation permet en toute sécurité de travailler l'extension de hanche et les appuis des mains au mur.

Le dossier vient au niveau de la pointe des omoplates.


Dans un deuxième temps, les sangles peuvent être posées par un assistant afin d'affiner la perception de la posture et pouvoir la vivre longuement.



Quatrième variation :


Suivant les possibilités de chacun, on placera les mains sur le siège, sur les pieds de la chaise plus ou moins bas voire au sol. L'assistant aide au maintien de la rotation externe des bras.

Notez les sangles maintenant les genoux et les coudes.


Bonne pratique !

Capture d’écran 2020-03-10 à 16.03.55.

Copyrights©2020 Serge Gastineau Yoga. Tous droits réservés. Mentions légales. Confidentialité.

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • Pinterest - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle