STÉPHANIE TRÉVARIN à la CHAPELLE-DES-MARAIS (44)


Portrait de Stéphanie
Stéphanie

"J'ai suivi mon premier cours de yoga en 2006. A cette époque, entre mon lieu de vie (en région Parisienne) et mon métier (de Directrice d'accueil de loisirs pour enfants), je ressentais le besoin de plus en plus pressant de pratiquer une activité qui me permette de trouver un espace de tranquillité et de ressourcement. Parallèlement à cela, des douleurs lombaires chroniques, que je traînais depuis l'adolescence, m'invitaient à aller vers une discipline qui me permettrait d'être à l'écoute de mes ressentis. C'est ainsi que j'ai commencé avec enthousiasme la pratique du yoga.


Et puis un jour, j'ai dû revoir mes choix de vie. Je ne pouvais plus exercer mon métier. Après de longs mois de réflexion et d'interrogation, il est devenu évident, compte tenu de la place qu'occupait déjà le yoga dans ma vie, que je voulais le transmettre à mon tour. J'ai donc entrepris une formation de 4 ans, et j'ai commencé à l'enseigner en 2014.

Pratiquer le yoga (et l'enseigner) dans le respect du corps, a toujours été une priorité pour moi. J'avais déjà, à cause de mes lombalgies et d'autres maux, la conscience qu'il était nécessaire de trouver le mouvement et la posture juste pour ne pas se blesser. J'ai également constaté en enseignant, que beaucoup de personnes vivaient avec des douleurs chroniques. Un des principes majeurs du yoga étant « Ahimsa », ne pas nuire, ni à soi, ni aux autres, j'ai alors cherché à affiner mes connaissances en allant à la rencontre d'enseignants expérimentés dans les domaines de l'anatomie et de la biomécanique. C'est sur ce chemin que j'ai entendu parler de Serge Gastineau et Catherine Bellières.

En décembre 2019, j'ai donc pris rendez-vous avec eux pour un bilan postural Yoga en me disant que ce serait « mon cadeau de Noël » ! Et quel cadeau ! Je me suis tout de suite sentie entre de bonnes mains avec eux. Dès les premiers instants, la qualité de leur observation a mis en évidence des particularités posturales que j'avais occulté ou dont je n'avais pas conscience. Se tenir debout tout simplement, révèle tellement de choses sur notre histoire de vie ! C'est une mise à nu, le corps devient un livre ouvert pour qui sait le lire. Je me souviens de Serge me disant « se tenir debout ce n'est pas faire face, c'est prendre du recul ». Ça résonnait tellement en moi !

Grâce à ce bilan, j'ai compris quels étaient les déséquilibres à corriger, et j'ai surtout compris comment les corriger. Les axes de travail proposés et leur progression étaient clairs : reformer les arches des pieds, rechercher l'aplomb, travailler la tonicité réflexe des jambes, étirer les quadriceps, travailler la rotation externe des hanches, ouvrir l'orifice thoracique supérieur, tonifier et étirer la ceinture scapulaire et puis surtout : antéverser le bassin ! Il n'y avait plus qu'à entreprendre ce travail passionnant !


Ci-dessous, quelques photos de ce bilan postural Yoga réalisé le 21 décembre 2019 et des axes de travail proposés.

  • Les pieds : reformer les arches, travailler l'éversion.

Les pieds, les fondations de l'édifice.
Les pieds, les fondations de l'édifice.
  • Les hanches : travailler la rotation externe.



  • Les quadriceps : ici, étirement !


étirement des quadriceps

  • La colonne vertébrale : retrouver la courbure (lordose) lombaire basse.



J'ai ensuite participé à un stage d'une journée avec Serge à Nava Yoga à Nantes. J'ai été assez surprise par l'intensité de la pratique et ses effets sur moi : en rentrant, j'étais K. O. ! Je me suis rendue compte que depuis longtemps, je pratiquais le yoga de manière très douce pour m'adapter à une certaine fragilité que je ressentais dans mon corps...trop douce peut-être ! « Sthira sukham asanam » : ferme et douce est la posture nous enseigne Patanjali. Il était temps de remettre un peu de sthira dans ma pratique !

J'ai continué mon aventure auprès de Serge et Cath grâce aux cours en ligne quotidiens qu'ils ont mis en place pendant le premier confinement. J'y ai trouvé l'occasion de développer « force et courage» dans cette période si particulière, à travers une pratique précise, lente, intense, subtilement guidée.

Aujourd'hui, en mai 2021, je continue à suivre avec assiduité leur enseignement. C'est pour ma pratique personnelle et ma transmission, un fil d'Ariane. Je découvre un peu plus chaque jour comment « laisser passer le mouvement » pour accueillir l'intelligence du corps et la laisser me guider vers la posture juste. Cette recherche de justesse et de cohérence dans le mouvement animent mon enseignement au quotidien. Pour cela, je propose des cours en petits groupes (10 personnes maximum) afin de guider au mieux chaque participant(e) en fonction des ses possibilités du moment. Les cours que je propose sont également des espaces d'expérimentation ou chacun peut, à travers les sensations qu'il éprouve, s'interroger et comprendre pourquoi il/elle réalise chaque action. Je propose également un accompagnement en cours individuel pour celles et ceux ayant des demandes ou des problématiques particulières (progresser dans une posture, construire une séance personnalisée pour la pratique à la maison, conditions de santé particulières etc...), car il me semble, que c'est en adaptant la pratique du yoga au plus près des besoins de chacun, qu'il peut réellement révéler tous les trésors qu'il a à nous offrir."

MERCI Serge et Cath, avec toute ma gratitude.

Stéphanie Trévarin Professeure de Yoga à la Chapelle-des-Marais (Loire Atlantique)


Page Facebook