SABRINA LEFEUVRE à RENNES (35)


A 36 ans, je décide de quitter mon travail d’assistante de gestion pour une profession plus épanouissante « enseignante de yoga ».


En 2018, je réalise une formation certifiante selon la lignée SIVANANDA qui me permettra d’enseigner dans les associations, les entreprises et à domicile.


En parallèle, car j’adore les enfants, je suis la formation du RYE (Recherche du Yoga dans l’éducation) crée par Micheline Flak pour enseigner de façon ludique le yoga aux enfants dans les écoles. Il m’arrive également d’intervenir dans le centre de loisirs de ma commune.


Récemment, nous avons organisé avec une amie Marie David, pour les prochaines vacances scolaires, un stage yoga/philo, sur le thème de la joie, pour les enfants de 6 à 12 ans. J’interviens le matin pour une séance de yoga et Marie de l’Atelier Philo, lance un débat, où les échanges se créent sur le thème évoqué.

Les 2 activités se complémentent bien, nous avons une phrase fétiche : « Bien dans son corps, libre dans sa tête ».

Je trouve intéressant de semer des petites graines dans la tête des enfants, pour qu’ils se concentrent sur les vraies valeurs de la vie.

Il y a tellement à apporter aux enfants ! Ces projets me portent et m’enthousiasment !


Cependant, j’ai la conviction dès la fin de ma formation Yoga adulte, que je dois approfondir mes connaissances pour varier mes cours, tout en veillant à préserver le corps de mes élèves.


Je commence un premier séminaire de 4 jours avec Serge Gastineau et Cath Bellières en février 2019 à Nantes, sur le thème des épaules, ceinture scapulaire et de la colonne cervico-dorsale. Ce stage tombe à pic puisque je n’arrivais pas à me défaire d’une tendinite à l’épaule droite. Je prends conscience des mauvaises habitudes du quotidien, ces gestes qui paraissent pourtant anodins mais qui à répétition, abîment réellement le corps.


Travail des épaules sur baleineau

Les mauvaises positions pour s’asseoir, où l’on enroule le bassin, c’est être en flexion lombaire, nous contraignons à force les disques intervertébraux. J’essaye au maximum de faire prendre conscience aux gens qui m’entourent ce «massacre». Tout jeune, nous devrions apprendre à nous tenir dans l’aplomb et apprendre les bons gestes !


En sortant de ce premier séminaire, j’ai été cependant quelques peu découragée en réalisant la tonne de connaissances autant théoriques que pratiques à acquérir.


Je repartais de zéro !


Je prenais alors conscience de toutes les croyances et les connaissances acquises dont j’avais à me défaire, pour pouvoir intégrer et m’approprier la pratique de Serge.


En premier lieu, ce qui m’a manqué dans mes cours, au départ, ce sont les supports ou les accessoires, balles, briques, sangles, chaises… J’ai réussi à m’équiper progressivement par des donations et les élèves ont investi dans du matériel.


Sabrina et Serge, posture du triangle

J’ai signé à nouveau pour un second séminaire à Nantes en avril 2019, sur les postures inversées et les appuis sur les mains.

J’ai été agréablement surprise des postures que je pouvais effectuer, avec toute la préparation que ça implique au préalable. En effet, une Asana, c’est le fruit d’un travail comprenant des exercices d’étirement et de tonification au quotidien.


Équilibre sur les mains
Travail des épaules et extension dorsale

Le 24 mai 2019, je me souviens encore de la date exacte ! J’ai fait un bilan postural Yoga avec Cath et Serge à Nantes. Cela se déroule sur une demi-journée, l’occasion de faire un point complet sur sa pratique, comprendre les faiblesses du corps, les compensations dans les Asana, dans la vie et comprendre quels sont les exercices spécifiques à travailler. C'est un bon point de repère important dans sa pratique personnelle, savoir où on en est !


Puis j’ai suivi un stage d’été d’une semaine en juillet 2019, sur le thème « le yoga des pieds à la tête », 7 heures de Yoga par jour, pour un travail encore plus puissant et en profondeur !


Préparation à la posture du pigeon

Serge m’a permis de réaliser que je suis une personne hyperlaxe. Mes coudes, mes genoux partaient facilement en hyperextension (en récurvatum), en voulant bien faire les postures, j’allais trop loin et ne respectais pas mes amplitudes articulaires, mes muscles, mes tendons.

Il m’a permis de comprendre que la lenteur et la patience, sont indispensables pour trouver la posture juste.

Posture sur les épaules

Plus je me confronte à mon propre corps dans ma pratique personnelle, mieux je comprends les élèves qui viennent à moi et je me sens de plus en plus en capacité de les accompagner en cours individuels.


Le confinement a été une réelle chance pour ma pratique et mon enseignement de Yoga.


Premièrement, j’ai pu suivre quotidiennement les vidéos en ligne de Catherine et Serge, ce duo complémentaire m’a fait avancer dans ma pratique et mon enseignement.

Deuxièmement, je me suis lancée dans les cours de vidéos en ligne, j’ai créé ma chaîne Youtube, chose que je n’aurais pas imaginé faire. Elles ont été approuvées et partagées par Catherine et Serge !



Je poursuis les séminaires à Nantes, je me suis inscrite pour octobre 2020 et février 2021 car le présentiel est indispensable pour progresser et pour la joie de se retrouver !


Sabrina Lefeuvre, le Yoga Énergie à Rennes



Capture d’écran 2020-03-10 à 16.03.55.

Copyrights©2020 Serge Gastineau Yoga. Tous droits réservés. Mentions légales et confidentialité.

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • Pinterest - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle